Une quinzaine d’amoureux d’histoire locale visite le souterrain de Petosse